Cultivez votre identité numérique

Très belle forme… Très bon fond… Bravo aux geemiks !
Bonne lecture à tous !

http://youontheweb.fr/

YouOnTheWeb

You On The Web s’est déroulé le 28 mars 2009 dans les locaux de l’ESC Lille.

Excellent accueil ! Excellente journée ! Un grand bravo aux Geemiks, et à tous les étudiants de l’ESC Lille et de l’ITEEM pour leur travail qui a permis de faire de cet événement un vrai succès !

Une excellente journée donc, qui a débutée par des ateliers autour du thème de l’identité numérique et de la réputation en ligne.

Les Explorateurs du Web animaient 5 tables à la façon d’un mini ExplorCamp, ma table avait pour accroche : « être remarqué ou être remarquable ? La mesure de la réputation en question ». Ces animations ont suscitées des échanges passionnants !

La Journée se poursuivait par une table ronde sur le Personal Branding animée par Emilie Ogez, réunissant Fadhila Brahimi, Olivier Zara et Xavier Aucompte.

Nous avons eu la chance de partager un pique-nique préparé par les étudiants, une excellente idée favorisant le rapprochement et l’échange puisque les paniers étaient préparés pour 5 personnes.

L’après-midi étaient dédiée au BarCamp, ponctuée par quelques interventions de l’organisateur – résultats du concours, apéro… – qui empêcheront de tenir un programme aussi dense que prévu (nouvelles sessions toute les demi-heure)… A retenir pour les prochains évènements 😉

Les échanges sur twitter avant, pendant et après la journée : http://search.twitter.com/search?q=youontheweb

La photographie est de Sylvie Le Bars de Arkandis.

You On The Web

You On The Web, ce sont les premières Rencontres sur l’identité numérique, l’e-réputation et le personal branding en région Nord Pas de Calais.
C’est un évènement est organisé par Les Geemiks avec ESC Lille et ITEEM ce samedi 28 mars à Lille.

Plus d’information sur le site YouOnTheWeb.fr.

Les Explorateurs du Web contribueront à cet évènement !

Camarade de classe

Camarades de classe est un roman de Didier Daeninckx paru début 2008. Ce n’est donc pas l’actualité qui motive cet article, mais bien le thème abordé : les réseaux sociaux, l’usage de ces réseaux, les questions sous-jacentes que soulève cet usage sur notre identité et les traces numériques de nos actions témoins (gênants ?) de notre évolution.

Camarades de classe commence par une indiscrétion, Dominique prend connaissance d’un message électronique qui ne lui était pas destiné, et décide d’usurper l’identité du destinataire afin de répondre à ce message.

La suite du roman a interrogé mon usage des réseaux sociaux, mes « amis » du monde numérique, ceux du passé ou du présent. Je me suis posé des questions sur les empreintes laissées dans le passé qui au lieu de sombrer dans l’oubli sont « googler » en 0.17 secondes [essayez donc avec votre nom].

Les traces de jeunesses sont pour les autres bien sur, les plus jeunes, pour moi les imbécilités que j’ai pu écrire dans le journal des élèves sont du passé, et personne, et c’est heureux, n’a eu l’idée de prendre en charge l’archivage numérique de ces fines créations ! [j’en ai retrouvé un exemplaire lors du dernier déménagement, 15 ans après cela me fait quand même sourire…].

Mais les traces d’aujourd’hui, celles que je laisse avec cet article par exemple, en ajoutant un commentaire sur un site, en utilisant un moteur de recherche, en envoyant un message… quelles en seront l’usage, lorsque la puissance de calcul disponible aura été multipliée par 1000 [puissance multipliée par 2 tous les 18 mois selon Moore].

Toutes ces interrogations, je les balaye généralement rapidement, préférant contribuer à construire des objets utiles avec d’autres enthousiastes exploitant le potentiel de ces mises en réseaux dans la réalisation d’objectifs communs. Mais…

[Pour approfondir le sujet de l’identité, vous pouvez visiter identitesactives.net]