Revenu de Vie

Avez-vous déjà entendu parler du Revenu de Vie ? Peut-être êtes-vous déjà signataire de l’Appel pour un Revenu de Vie ? Peut-être avez-vous envie d’en savoir plus avant de vous engager dans la promotion de cette évolution de notre société ?

Qu’est-ce que le Revenu de Vie ?

L’idée du Revenu de Vie est simple. Elle consiste à considérer que le droit à la vie est le droit le plus important. Et donc, elle consiste à verser à tous les citoyens un revenu de sa naissance à sa mort qui lui permet de vivre décemment.

Est-ce possible ?

La première question que l’on me pose généralement lorsque je parle du Revenu de Vie est : Cela couterait très cher, comment le financerais-tu ? La France étant la 5ème économie mondiale en PIB, la 8ème en terme de développement humain, cela doit être possible. La France comptant 8 millions de pauvres, ce n’est pas seulement possible c’est indispensable. Pour connaitre le coût total de l’opération, il faudrait définir le montant de ce revenu et trouver le moyen le plus économique pour le verser aux 65,1 millions d’habitants du pays. A 1000 € par mois par exemple, cela représenterait 65 Mds € par mois ! A titre de comparaison, les dépenses annuelles consacrées à la protection sociale aujourd’hui représentent environ 30 % du PIB soit environ 600 Mds €… Même en imaginant que ce revenu puisse se substituer à de nombreuses prestations sociales, il faudra un peu d’imagination pour réaliser le financement. A voir ici une simulation des revenus disponibles.

Et puis, il y a des personnes qui n’en auraient pas besoin et qui en profiteraient quand même ?

Cette deuxième question est posée presque à chaque fois ! La fraude est systématiquement associée aux prestations sociales voir par exemple la Fraude aux allocations familiales. Un des avantages du Revenu de Vie est qu’il ne pourrait y avoir de fraude puisqu’il est versé à tous et sans conditions. Pas de fraude, pas de contrôle, c’est aussi une source importante d’économie !

Mais que feraient les gens ? Ils n’auraient plus envie de travailler ?

En effet, notre rapport au travail serait probablement transformé par cette évolution. Pour savoir ce que pourraient faire « les gens », vous pouvez par exemple lire l’article de Courrier International sur la mise en place du Revenu Minimum Garanti en Namibie. Le fait de ne pas travailler n’est pas nécessairement de la paresse… mais peut-être simplement le fait qu’il n’y a pas de travail. Le revenu de vie a un impact sur la demande et sur la production car il libère les possibilités d’initiative. Et l’expérience de la Namibie montre l’impact extrêmement positif en termes de santé, d’éducation, de baisse de la criminalité et de réduction la pauvreté et en terme de création d’activité.

J’espère que ces premiers éléments vous auront donné envie d’en savoir plus, de contribuer à la promotion de cette approche et de contribuer à la réflexion pour permettre rapidement sa mise place !

Sources :

Appel pour le revenu de vie

Le Revenu de Vie sur Twitter et Identica

Les miracles du Revenu Minimum Garanti

Fraude aux allocations familiales

Allocation Universelle

8 thoughts on “Revenu de Vie”

  1. Bonjour.
    L’expérience Namibienne est effectivement très intéressante mais on est tout de même loin des 1000 euros/mois, même ramenés au revenu moyen du pays. Difficile d’imaginer la révolution qu’il faudrait pour y parvenir dans un pays dit industrialisé. Mais c’est sûr que l’idée d’un revenu minimum par habitant quelle que soit son activité est une idée et qu’elle transformerait radicalement la perception du rôle du travail dans un monde quand même bien dominé par des gens qui effectuent des tâches rémunérées plus que par des gens investis dans une activité qui les satisfasse et les épanouisse réellement. Je pense que la relation de l’Homme au travail est plus que jamais un problème de fond dans nos sociétés et que cette notion manque cruellement de sens.

  2. Là tu m’épates Alexis!
    Très bien le revenu de vie sans contrôle.
    voici deux ou trois autres idées :
    – réduction de l’échelle des salaires de 1 à 10 soit 1500€ à 15000€
    – suppression de la bourse
    – suppression du sénat
    – parité obligatoire à tous les niveaux d’élection
    – passage au civil public de toute la recherche militaire notamment transport et énergie
    – fin du tout pétrole, du tout nucléaire et du tout voiture au profit des voiles solaires, de l’anti-matière, de la MHD et de la fusion par Z-machine
    – nationalisation de l’industrie pharmaceutique et gratuité de certains brevets et molécules à destination de l’hémisphère sud pour éradication d’épidémies comme le paludisme.
    – désarmement atomique unilatéral de la France
    – transfert des économies militaires au « tout éducation »
    – proposition d’un pacte mondial pour l’abolition des frontières

    art-mitié lucide, alerte et responsable
    Ivan Sigg

  3. Et sinon, en conséquence directe d’une telle expérience : l’inflation galopante ? Si tout le monde a de l’argent => Celui-ci vaut moins => Plus personne n’a d’argent. Non ?

  4. Lors d’une discussion à propos des déboires de notre monnaie, un ami me dit : « ce que je ne comprends pas c’est pourquoi l’on ne prends pas une mesure simple pour nous protéger de la spéculation… Simplement interdire la vente à découvert. »

    C’est vrai cela pourquoi ?

Les commentaires sont fermés.