Les cartes heuristiques

Je demande à Wikipedia un peu d’aide pour commencer cet article : « Une carte heuristique (du grec ancien εὑρίσκω, eurisko, « je trouve » ), également appelée mind map en anglais, carte des idées, schéma de pensée, carte mentale, arbre à idées ou topogramme, est un diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels. Au contraire du schéma conceptuel ou de la carte conceptuelle (concept map en anglais), la carte heuristique est le plus souvent une représentation arborescente des données. »

Quels usages ?

J’ai tout d’abord commencé à utiliser ces cartes pour prendre des notes en réunion. L’avantage a été quasiment instantané comparé à la prise de notes chronologique que j’effectuais auparavant, j’étais en mesure de plus rapidement constater l’avancement de la réunion, les points restants à traiter, les points difficiles ou certains ne cessaient de revenir, faire un compte-rendu devenait un exercice plus simple… et surtout, j’étais beaucoup plus attentif !

De cette première utilisation, j’ai ensuite étendu l’usage à la réflexion sur un thème, pour préparer l’écriture d’un document, d’un article, d’un courrier.

De là, je suis passé à l’utilisation de carte projetée sur écran pour animer et prendre des notes en cours de réunion. Cela peut paraitre étonnant, mais le fait que tout le monde voit l’ordre du jour (les différentes branches), les décisions prises, les idées enregistrées, permet d’accroitre l’efficacité de la réunion en évitant les retours en arrière et les interventions hors de l’ordre du jour…

Depuis, j’utilise ces cartes couramment sur papier et ordinateur et je constate une amélioration progressive de mon utilisation. C’est en effet une chose à retenir, les premières cartes ne seront pas si facile à faire… Aussi, quelques ressources :

Et pour finir, un exemple de carte utilisée pour faire une présentation d’ayeba :

6 réflexions sur “ Les cartes heuristiques ”

  1. Lors de mon projet de fin d’étude, j’ai utilisé ce procéder pour cartographier les problématiques liées au système d’information de mon université. (Autant dire : une TRES grosse carte heuristique !)

    Cela m’a permis de progressivement identifier et surtout relier les problématiques les unes aux autres. J’ai synthétisé une grosse pelote de laine et ainsi pu remonter de cause en conséquence … et proposer de réelles recommandations pour agir à la source !

    Les commanditaires ont été surpris par la simplicité et l’efficacité de la présentation par carte heuristique.

    1. Bonjour Jean-François,

      Freemind est très simple et très rapide, probablement très bien pour démarrer,
      Xmind est moins rapide, mais plus complet,
      VYM (View your mind) est également rapide et un peu plus complet que freemind,

      Alexis

  2. Salut Alexis,

    pour compléter la question d’Alexis : je souhaiterais développer cet usage pour mon organisation, mais je me heurte à un écueil : l’outil officiel de mon organisation est Mind Manager (puissant mais payant, ce qui limite de facto sa diffusion). Freemind, qui est gratuit et simple d’utilisation, n’est pas compatible avec Mind Manager… Lorsque nous échangeons des cartes heuristiques avec des partenaires, nous rencontrons souvent des problèmes d’incompatibilité. D’après toi, quel est le standard de facto aujourd’hui ?

    Yves

    1. Bonjour Yves,

      Parmi les trois logiciels que je citais, je crois que seul Xmind soit capable de lire des cartes au format Mind Manager, je n’ai pas essayé cette fonctionnalité, un retour d’expérience m’intéresse !

      Alexis

Les commentaires sont fermés.