Tag: Explorateurs du Web

Appel à communication pour Solutions Linux 2010

Appel à communication pour Solutions Linux 2010

image001Une conférence gratuite “L’administration et le libre” est proposée lors de la prochaine édition du salon Solutions Linux qui se déroulera du 16 au 18 mars 2010.

L’appel à communication est publié et vous avez jusqu’au 6 novembre pour proposer vos interventions

Pour en savoir plus vous pouvez consulter les billets relatants les éditions précédentes : 2009, 2008, 2007

La France est parmi les pays européens celui qui utilise et développe le plus les logiciels libres pour les besoins de service public. En continuité des conférences administration électronique libre à Solutions Linux, cette session veut présenter les chantiers et les enjeux de l’utilisation des logiciels libres et des formats ouverts dans le service public. Vous avez déployé des logiciels libres dans un service public, vous développez un logiciel libre qui pourrait y être utile, vous mutualisez etc… apportez votre contribution !

Dans la Dèche au Royaume Enchanté

Dans la Dèche au Royaume Enchanté

Dans la Dèche au Royaume Enchanté est une livre de Cory Doctorow (boingboing). Ce roman m’a été recommandé par Julien Dorra lors d’une soirée des Explorateurs Du Web consacrée au monnaies complémentaires. Pour cela un très grand merci !

Le livre est sorti depuis longtemps, aussi je me bornerais à vous dire : “lisez le et vous comprendrez la puissance des monnaies complémentaires dites d’appréciation et vous aurez vous aussi envie de les adopter !”.

Une anecdote malgré tout, la description en une page de l’intérêt de dépasser l’approche classique des projets (cascade, cycle en V) pour aller vers l’agilité est excellente ! La voici en anglais :

“Okay, so tell me, if we came to you with this plan and asked you to pull together a production schedule—one that didn’t have any review, just take the idea and run with it—and then pull it off, how long would it take you to execute it?”
Lil smiled primly. She’d dealt with Imagineering before.
“About five years,” he said, almost instantly.
“Five years?” I squawked. “Why five years? Debra’s people overhauled the Hall in a month!”
“Oh, wait,” he said. “No review at all?”
“No review. Just come up with the best way you can to do this, and do it. And we can provide you with unlimited, skilled labor, three shifts around the clock.”
He rolled his eyes back and ticked off days on his fingers while muttering under his breath. He was a tall, thin man with a shock of curly dark hair that he smoothed unconsciously with surprisingly stubby fingers while he thought.
“About eight weeks,” he said. “Barring accidents, assuming off-the-shelf parts, unlimited labor, capable management, material availability . . .”
He trailed off again, and his short fingers waggled as he pulled up a HUD and started making a list.
“Wait,” Lil said, alarmed. “How do you get from five years to eight weeks?”
Now it was my turn to smirk. I’d seen how Imagineering worked when they were on their own, building prototypes and conceptual mockups—I knew that the real bottleneck was the constant review and revisions, the ever-fluctuating groupmind consensus of the ad-hoc that commissioned their work.
Suneep looked sheepish. “Well, if all I have to do is satisfy myself that my plans are good and my buildings won’t fall down, I can make it happen very fast. Of course, my plans aren’t perfect. Sometimes, I’ll be halfway through a project when someone suggests a new flourish or approach that makes the whole thing immeasurably better. Then it’s back to the drawing board . . . So I stay at the drawing board for a long time at the start, get feedback from other Imagineers, from the ad-hocs, from focus groups and the Net. Then we do reviews at every stage of construction, check to see if anyone has had a great idea we haven’t thought of and incorporate it, sometimes rolling back the work.
“It’s slow, but it works.”
Lil was flustered. “But if you can do a complete revision in eight weeks, why not just finish it, then plan another revision, do that one in eight weeks, and so on? Why take five years before anyone can ride the thing?”
“Because that’s how it’s done,” I said to Lil. “But that’s not how it has to be done. That’s how we’ll save the Mansion.”

La source est ici : http://craphound.com/down/download.php

En français et en poche, c’est ici : Dans la Dèche au Royaume Enchanté

Voyage au coeur de l’intelligence collective globale

Voyage au coeur de l’intelligence collective globale

The Transitioner organisait aujourd’hui un Voyage au coeur de l’intelligence collective globale. Nous étions une quarantaine réunis au Comptoir Général pour une journée d’aventures très enrichissantes !

J’ai à la fois envie de tout vous raconter, et envie de tout garder secret afin que vous ayez la surprise lors de votre participation à une prochaine édition (une session mensuelle est envisagée à partir de la rentrée).

Une journée ou nous avons pris contact avec notre corps (avec des exercices de relaxation dynamique par exemple), avec le groupe (si si…) et commencé à explorer à travers Internet (etherpad, twitter #vicg, flickr… )  la construction d’un groupe de “proches” éloignés physiquement.

Une journée dont je repars avec plein d’idées à transposer dans mon activité de réussite de projets !

Carrefour des Possibles

Carrefour des Possibles

Le 60ème carrefour des possibles s’est déroulé ce jeudi 4 juin à la bourse du commerce de Paris. 10 projets ont été présentés en respectant les principes de diversité autant dans les publics visés que dans les stades de développement :

  1. Moobz (moobz.fr) : Une solution de visualisation en 3 dimensions permettant aux acheteurs d’un bien immobilier sur plan d’aménager leur futur logement. La solution est proposée en marque blanche aux promoteurs immobiliers. Moobz recherche également des vendeurs de mobiliers pour enrichir son catalogue.
  2. Reconnect (reconnect.fr) : Reconnect propose aux personnes en situation précaire : un numéro de téléphone, une boite vocale, le rappel gratuit des appelants et des cartes de visites. Le service va être enrichi d’un coffre-fort numérique permettant de conserver les justificatifs officiels (identité, sécurité sociale…).
  3. Blumpit (blumpit.com) : Une interface simplifiée pour netbook ou tabletpc.
  4. PayTap (paytap.net) EquiTap (equitap.tel) : Une solution de paiement mobile accessible par téléphone pour mettre en oeuvre des transactions client/marchand ou particulier/particulier en monnaies principales ou complémentaires.
  5. Opportom (opportom.com) : Opportom propose un boitier permettant de diffuser les ouvertures/fermetures de lieux ouverts au public. Le dispositif peut-être complété par une solution de comptage mesurant l’affluence (20 minutes d’attente… J’irai plus tard…).
  6. Connecthings (connecthings.com) : Connecthings équipe les lieux publics d’un sticker comportant un code barre 2D ou un tag nfc. Une photo ou une connection avec un téléphone portable retourne à l’utilisateur des informations contextuelles.
  7. UpShot (upshotapp.com) : Pour éviter les incompréhensions entre les designers, graphistes… etc et leurs clients, UpShot propose un service de partage pour faciliter la création de visuels.
  8. FairPlayInteractive (fairplayinteractive.tv) : FairPlayInteractive propose une chaine de télévision adaptant le contenu diffusé à vos appréciations. Une première chaine musicale sera disponible sur les réseaux cablés à la rentrée.
  9. PearlTrees (pearltrees.com) : Un service permettant de garder la trace de ses navigations sur Internet puis de partager les cartes de ses visites avec d’autres internautes.
  10. Wok 3.0 (Les sens du Web) : Un moteur de recherche s’appuyant sur une évaluation de critères sensistifs.

Bonnes découvertes ! Bravo aux participants et aux organisateurs et rendez-vous au prochain Carrefour des Possibles !

CyberCriminalité

CyberCriminalité

guide-pratique-risque-numeriqueLe Guide pratique du chef d’entreprise face au risque numérique (Version du 24 mars 2009) a été réalisé dans le cadre du 3eme forum international sur la cybercriminalité.

Un document intéressant et bien conçu.

Il ne reste plus qu’à écrire le guide pratique du chef d’entreprise et les opportunités du numérique ! Un job pour les Explorateurs du Web ?


Les Explorateurs du Web

Les Explorateurs du Web

La première réunion du nouveau Conseil d’Administration de l’association Les Explorateurs du Web s’est tenue hier soir à La Ruche.

La transition avec l’ancienne équipe est en cours et sera finalisée lors du rendez-vous des “Présidents” planifié mardi 12 mai.

Nous publierons à suivre notre proposition de plan d’action pour mettre l’association au service de la réalisation de la mission du collectif : “Vous faire partager les résultats de nos explorations du Web en confrontant nos différents points de vue. Les Explorateurs du Web proposent de mettre leur intelligence collective au service du plus grand nombre.”

Les usages de la marque “Les Explorateurs du Web” et des marques dérivées comme ExplorCamp, ExplorTour, ExplorSchool… Les approches bénévoles… Les approches commerciales… Le système d’information… Listes de contacts et de diffusion… Les groupes amis des Explorateurs sur les divers réseaux sociaux… L’approche “Open Process” permettant de soumettre une idée de projet, une évolution de règles au collectif… Le financement de l’association… L’invitation à adhérer… sont parmis les sujets que nous allons traiter ! avec vous bien sur !


Travailleurs du Web

Travailleurs du Web

tdw-camp09Le BarCamp des Travailleurs du Web s’est tenu ce samedi 25 avril au Comptoir Général (l’espace de conférence de La Ruche au 80 quai de Jemmapes à Paris).

Des rencontres passionnantes comme toujours dans ces rencontres qui s’auto-organisent (presque). De nombreux sujets abordés : GTD, gestion de projet, statut des développeurs, association ou syndicat, création de SCOP et modèle de communauté…

Sur la création d’une SCOP (société coopérative de production), je vous recommande la lecture de ces quelques sites, glanés au cours des échanges précisant les avantages (et quelques inconvénients de cette forme d’entreprise) :

Les Explorateurs du Web qui étaient quelques uns à s’être retrouvés à la table de l’atelier sur le Community Model pour partager l’exploration de l’établissement et de l’évolution du modèle de communauté du collectif (et de l’association ayant vocation a être au service du collectif pour gèrer l’évolution des règles communes). [ce n’est pas très clair dit comme cela… un bon projet serait de tirer une publication claire restituant notre expérience !]

Au fait ! Merci aux Explorateurs pour leur confiance ! La nouvelle équipe va poursuivre l’action avec passion !

Cultivez votre identité numérique

Cultivez votre identité numérique

Très belle forme… Très bon fond… Bravo aux geemiks !
Bonne lecture à tous !

http://youontheweb.fr/

Intelligence aux extrémités

Intelligence aux extrémités

Cette interview, « Tout le monde a intérêt à transformer Internet en Minitel », de Benjamin Bayart, président de FDN (French Data Network), le plus vieux fournisseur d’accès Internet français publié dans Ecrans le 6 février 2009 que je vous recommande me rappelle une discussion en marge du dernier barcamp e-reputation

Discussion avec un fabriquant de box (ces boitiers qui servent de modem ADSL ou bien plus !) :

Question : Pourrait-on insérer dans les box existantes des fonctionnalités complémentaires : serveur web, serveur d’identité, élément de base permettant de mettre en place un réseau social distribué, élément de base pour pouvoir gèrer une monnaie complémentaire de pair à pair…

Réponse : oui… mais les opérateurs actuels seraient plutôt frileux de perdre leur maîtrise de leurs box ainsi que leur suprématie sur les services accessibles sur le réseau… et il faudrait payer le supplément de mémoire ou de puissance… deux secondes de réflexion pour compléter… Tu pourrais envisager de créer une box complémentaire (à l’image de la FON) qui offre ce service de gestion d’identité (qui conserve les liens avec tes contacts et qui évitent donc d’avoir un serveur centralisé type linkedin, facebook etc…), qui soit le serveur de messagerie, d’agenda, de photos, et bien plus encore…

Tous les services de la famille (ou de la petite entreprise) en maîtrisant la distribution d’informations personnelles…

Chiche ?

La “box” sur la photo est juste une lumière… mais c’est un début 😉

Contrat Creative Commons
Les articles publiés ici sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité 3.0 non transcrit.