Joy

jpeg

Douglas McGregor presented his theory Y by stated this belief: “work can be as natural as play and rest“. Richard Sheridan, co-founder and CEO of Menlo Innovations, explains that the Joy, he is talking about in his book Joy, Inc. is this kind of joy.

Joy, Inc. is the best advocacy for pairing I read so far. By pairing, I mean 2 persons working at the same desk with the same computer. I would love to says that pairing had been popularized by programmers with the Pair Programming approach. However, the efficency of this shortest learning loop that is pair programming, is not yet as popular as it should be. The paralel with pairing in surgery is interesting to re-use.

Richard Sheridan presents the practices in place at Menlo. Agile practictionners would certainly recognized some of them, or discover another to implement the same values and principles. To give some examples:

  • No frontier in the space, and an easy reconfigurable working space to enable the persons to bring their desk together to work on the same project
  • Stand up with the whole company every day at 10 (this means 70 persons circle…)
  • Walkies, a ritual to break the afternoon, have a whole company walk together
  • Show & Tell, the Sprint review… in an opposite way… the customer show to the team what have been done during the week
  • Interviewing, Hiring and Onboarding process that shows the culture and help both parties to check if they are compliant. There’s no referal system at Menlo
  • Deep understanding of user’s goals, persona’s use… before we were speaking about them in software, with a funny job titles: high tech anthropologists
  • Make mistakes faster as a way of growing people and business
  • Babies, children at the office, in the office space

A leader is best when people barely know he exists. When his work is done, his aim fulfilled, they will say: we did it ourselves. Lao Tzu

  • A culture that grow leaders not bosses
  • Planning with story cards proportional to the effort (and space for weeks proportional to the capacity)
  • Color to differentiate maintenance and new products
  • Test driven development
  • Delivering working software every week to the client
  • Colocated teams only, no technology will replace the fact of being there
  • Fixed time (40 hours a week) flexible times is not so flexible, if people needs times away, they are totaly away (or Menlo find a specific arragement for a limited time to make work from home possible)
  • Importance of checklists, of knowing to repeat something again and again, enablers of improvement
  • Accountability, with an example of the estimation process. No fear in the process to avoid bias in the system, transparency internally and externally
  • Communication aligned internally and externally. You have to tell the truth to the world… and if you can’t, you have to change your culture
  • 50% cash deferral on invoices in exchange for equity or royalty (huge and big success on this)
  • Flexible deadline discount (25%) invented during 2008 recession
  • High impact of getting things done on employees happiness

You’ve understood with all that list that I think the book is worth to read, even if I would continue to work to prove that asynchronous and distributed teams can also bring efficiency and joy.

Menlo Innovation office pictures is from article of J.D. Booth for Corpmagazine.com

UJUO sur Solutions Linux

Ce mercredi 11 mai à 11h00, la pédagogie de l’attention Un Jour Une Oeuvre sera présentée lors de la table-ronde : “La diversité dans le libre éducatif”.

Regardons Ensemble !


Un Jour Une Oeuvre est une aventure transposant l’approche collaborative pratiquée dans le monde du logiciel libre dans le but de permettre à chacun d’accéder à l’oeuvre d’art. En regardant ensemble, nous affinons nos regards, nous exerçons notre attention et nous pouvons nous libérer des conventions pour enfin accéder aux oeuvres.La présentation quotidienne d’une oeuvre d’art permet à chacun de s’exercer à l’attention véritable, et découvrir ce que les autres ont vus pour apprendre des similitudes et des différences.

Cette courte présentation sera suivie d’un débat avec la salle. Une occasion de tirer les liens entre l’accès à l’oeuvre, l’approche collaborative du logiciel libre et l’éducation.

Demandez votre badge pour venir sur le salon du libre au CNIT Paris la défense participer à la discussion.

Expérimentons la mutualisation des regards

J’animerais demain – mardi 6 juillet – avec Ivan Sigg un atelier :
“Expérimentons la mutualisation des regards” cet atelier est un prolongement du site Internet Un Jour Une Oeuvre qui propose de recueillir les regards des visiteurs sur les oeuvres publiées régulièrement.

Il n’y a pas d’INTERÊT à regarder une oeuvre d’art, il y a juste la possibilité d’ ETRE en s’autorisant à VOIR SANS SAVOIR. Avec UJUO il s’agit d’une expérience de la réalité par la perception, une expérience du non-savoir et du non-agir qui, par une ATTENTION TOTALE, permet à la réalité, et donc à l’être, de surgir toujours neufs. Il ne s’agit pas de mesurer, de comparer, de juger, de s’identifier ou de rejeter, il s’agit de se découvrir et d’apprendre d’instant en instant, de décréter la liberté maintenant.

Cet atelier se déroulera en deux sessions d’une heure le 6 juillet entre 14h et 16h, nous y tenterons des liens entre ce travail d’attention et le développement des logiciels libres.

KUU

Ivan Sigg et Eric Meyer lance KUU une aventure éditoriale dont le numéro 0 est à commander sur le site de la revue dont il est prévu 2 numéros par an : http://www.ku-u.org/

Art Postal

art-postal-ivan-sigg-2009-800

C’est arrivé par la poste, emballé délicatement dans un plastique transparent par la poste des Etats-Unis qui en a oublié d’oblitérer le timbre.

Une carte postale d’un autre genre expédiée par mon ami Ivan.

Merci !

Un Jour Une Oeuvre en direct

alexis-ujuo-palais-tokyo

Ce jeudi 10 septembre 2009, l’équipe d’Un Jour Une Oeuvre accueillait une nouvelle recrue au Palais de Tokyo !

Ne manquez pas les retours d’Ivan et Spei sur la visite, ils sont ici.

Et ne manquez surtout pas la prochaine édition qui se déroulera au mois d’octobre en indiquant votre préférence sur le doodle qui est ouvert ici.

Au plaisir de vous rencontrez, et en attendant de lire votre regard sur Un Jour Une Oeuvre !

La culture du domaine public

L’image ci-contre représente le tableau de Robert Bevan.

On peut la trouver dans la collection de wikipedia grace à une opération de collecte des images de la National Portrait Gallery.

Ce qui ne plait pas à tout le monde…

Cet article est à lire sur scinfolex