Une carte pour vous

Connaissez-vous le service Mapbox ?

Il permet de créer des cartes personnalisées, comme celle-ci pour la nouvelle adresse des bureaux d’eNovance à Paris :

Ou comme celle-ci pour la nouvelle adresse des bureaux d’Ayeba à Bordeaux :

Mapbox utilise Openstreetmap (le Wikipedia des cartes) pour fournir son service : https://www.mapbox.com/openstreetmap/

Aquinum hacke La Cantine

Le 13 janvier 2011 sera le premier jour de l’année d’Aquinum, association représentant les professionnels du numérique en Aquitaine. A cette occasion, 20 représentants d’Aquinum viendront à La Cantine Numérique à Paris, présenter leurs savoirs-faire !

Au programme de l’après-midi, présentations en format court, démonstrations, ateliers, discussions. En fin d’après-midi, une keynote avec une star régionale (vous pouvez essayer de deviner). A partir de 18h, une table ronde sur la qualité et l’accessibilité web, suivi d’une conférence/débat sur le nouveau journalisme.

Et bien sur clôture avec un apéro bordelais avec des vins et des grignotages d’Aquitaine !

Pour vous inscrire :

http://www.amiando.com/aqhackan.html?page=472059

Logiciel libre

En quelques mots aujourd’hui pour :

  1. vous inviter à noter dans vos agendas que le Salon Solutions Linux se tiendra à la porte de Versailles du 16 au 18 mars, je vous souhaite nombreux pour la conférence Administration et Libre le 17 mars à 9h00,
  2. vous encourager à réagir à l’article de Nicolas Brunot qui argumente ici en faveur du logiciel libre pour son premier article chez ayeba
  3. vous suggérer de soumettre des propositions (ou d’encourager les personnes qui “devraient” le faire) pour contribuer à l’Open World Forum les 30 septembre et 1er octobre 2010 à Paris. Attention l’appel à proposition est ouvert jusqu’au 30 mars !

Les cartes heuristiques

Je demande à Wikipedia un peu d’aide pour commencer cet article : “Une carte heuristique (du grec ancien εὑρίσκω, eurisko, « je trouve » ), également appelée mind map en anglais, carte des idées, schéma de pensée, carte mentale, arbre à idées ou topogramme, est un diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels. Au contraire du schéma conceptuel ou de la carte conceptuelle (concept map en anglais), la carte heuristique est le plus souvent une représentation arborescente des données.”

Quels usages ?

J’ai tout d’abord commencé à utiliser ces cartes pour prendre des notes en réunion. L’avantage a été quasiment instantané comparé à la prise de notes chronologique que j’effectuais auparavant, j’étais en mesure de plus rapidement constater l’avancement de la réunion, les points restants à traiter, les points difficiles ou certains ne cessaient de revenir, faire un compte-rendu devenait un exercice plus simple… et surtout, j’étais beaucoup plus attentif !

De cette première utilisation, j’ai ensuite étendu l’usage à la réflexion sur un thème, pour préparer l’écriture d’un document, d’un article, d’un courrier.

De là, je suis passé à l’utilisation de carte projetée sur écran pour animer et prendre des notes en cours de réunion. Cela peut paraitre étonnant, mais le fait que tout le monde voit l’ordre du jour (les différentes branches), les décisions prises, les idées enregistrées, permet d’accroitre l’efficacité de la réunion en évitant les retours en arrière et les interventions hors de l’ordre du jour…

Depuis, j’utilise ces cartes couramment sur papier et ordinateur et je constate une amélioration progressive de mon utilisation. C’est en effet une chose à retenir, les premières cartes ne seront pas si facile à faire… Aussi, quelques ressources :

Et pour finir, un exemple de carte utilisée pour faire une présentation d’ayeba :

La Cantine . . . . . . 2 ans !

cantineUn cadeau pour les deux ans de La Cantine ?

Je me suis dit : “facile ! Je vais raconter ma première fois…” Seulement voilà, c’était quand la première fois ? Était-ce à l’occasion de cet ExplorCamp du mois d’Avril 2008 ? A moins que ce ne soit pour un OpenDay ? Un AperoPlone ? Un barcamp ? Collibri ? Cherchons voir dans les archives quand était cette première fois…

Roulements de tambour…

En fait la vraie première fois c’était une rencontre des Amis de La Cantine cela devait se dérouler au dernier trimestre de 2007. Je me souviens de quelques têtes lors de cette réunion, de l’enthousiasme des participants à préparer la création de ce nouveau lieu. Je me souviens avoir parlé du projet sur lequel j’avais travaillé avec quelques amis, ou nous travaillions dans des cafés, des restos ou dans nos apparts respectifs, et que ce manque de lieu de travail en commun avait rendu si difficile la réussite du projet.

Je me souviens (un peu) de la soirée d’ouverture du 3 mars qui avait réuni vraiment beaucoup de monde !

Je me souviens surtout des journées passées à La Cantine pour monter ayeba. Des journées ou j’ai pu éprouver que ce n’était pas seulement l’infrastructure (bureau, salle de réunion, wifi…) mais les rencontres variées permettant d’échanger sur la pertinence d’une idée, l’intérêt d’une orientation, d’identifier des contacts permettant d’avancer sur un sujet.

Et maintenant que la société ayeba existe ? Et bien, j’ai rempli ma demande d’adhésion à Silicon Sentier afin de contribuer moi aussi à faire exister ce lieu magique !

Quelles histoires !

user-storyCe ne sont que des histoires ! De toutes petites histoires, qui pourtant vont permettre de faire de grandes choses ! Je parle de « User Stories », et je ne suis pas le seul à m’interroger (depuis un certain temps déjà) sur la traduction adéquate de ces histoires d’utilisateurs [ Comment traduire User Story en français ? et Des histoires d’utilisateurs].

Scénario idéal (qui se renouvelle en ce moment pour mon plus grand plaisir !) : Un client appelle ayeba, il veut sortir un nouveau site Internet dans 5 mois, il commence à avoir une bonne idée de ce qu’il veut, il a eu le « go » pour le budget avec un peu de retard, le cahier des charges n’est pas encore commencé… Et… Cela commence a être un peu serré en terme de délai pour pouvoir profiter du prochain évènement idéal pour le lancement du site…

Après analyse, c’est tout à fait faisable en méthode classique (waterfall) : 1 mois pour le cahier des charges, quelques propositions de prestataires, sélection, un peu de temps de validation interne, 1 mois pour faire des spécifications, un peu de temps de validation, on attaque le développement, réception du développement, mise en production… et GO, c’est lancé ! Si tout se passe bien alors cela devrait marcher… Humm… Même mon client, me fait remarquer que le dernier mois… eh bien… il faudra gérer la crise…

En regardant de plus près, les personnes qui me présentent le projet lors de la réunion de lancement ne me parlent pas exactement du même projet… Ils n’emploient pas les mêmes mots, n’ont pas exactement les mêmes références sur Internet… La rédaction d’un cahier des charges avec une approche classique risque fortement de conduire à des déceptions de certains des acteurs du projet (avant même d’avoir commencé) et peut-être même de tous lorsque le développement sera engagé, ou terminé, et qu’ils ne pourront plus modifier leur demande initiale…

L’approche « user story » : « en tant qu’utilisateur, je veux … ainsi j’obtiens… » va permettre de faire converger l’équipe client vers le même projet, de tirer partie de toutes les idées… Et bien sur d’obtenir des propositions des prestataires plus ajustées au besoin réel. Chaque histoire, indépendante des autres, peut-être priorisée en fonction du bénéfice que l’utilisateur va en tirer et ainsi déterminer plus facilement un plan de sortie général des prochaines livraisons du site, avec en premier ce qu’il faut, puis ce qu’il faudrait, puis ce que l’on pourrait avoir… et évitant de passer du temps sur ce qu’il n’est pas nécessaire d’avoir cette fois.

La suite ? Je vous la raconte bientôt !

En attendant je vous recommande la lecture de : User Stories Applied et/ou Agile Estimating and Planning de Mike Cohn pour débuter dans l’utilisation de petites histoires qui vous feront réussir à avoir un bon produit.

Publié sur ayeba.fr : http://ayeba.fr/2009/08/16/user-story-stories-quelles-histoires/