UJUO sur Solutions Linux

Ce mercredi 11 mai à 11h00, la pédagogie de l’attention Un Jour Une Oeuvre sera présentée lors de la table-ronde : « La diversité dans le libre éducatif ».

Regardons Ensemble !


Un Jour Une Oeuvre est une aventure transposant l’approche collaborative pratiquée dans le monde du logiciel libre dans le but de permettre à chacun d’accéder à l’oeuvre d’art. En regardant ensemble, nous affinons nos regards, nous exerçons notre attention et nous pouvons nous libérer des conventions pour enfin accéder aux oeuvres.La présentation quotidienne d’une oeuvre d’art permet à chacun de s’exercer à l’attention véritable, et découvrir ce que les autres ont vus pour apprendre des similitudes et des différences.

Cette courte présentation sera suivie d’un débat avec la salle. Une occasion de tirer les liens entre l’accès à l’oeuvre, l’approche collaborative du logiciel libre et l’éducation.

Demandez votre badge pour venir sur le salon du libre au CNIT Paris la défense participer à la discussion.

Un Jour Une Oeuvre au Carrefour des Possibles !

Un Jour Une Oeuvre (UJUO) sera présenté au Carrefour des Possibles du 29 novembre 2010. J’ai déjà eu le plaisir de répéter devant les regards attentifs d’Ivan et Jean-François et leurs retours m’ont permis d’être «assez à l’aise» lors du brief de sélection.

Je vous encourage à réserver votre date et à vous inscrire :

http://fing.org/?page=evenement&id=227

Actualité chargée pour l’équipe de bénévoles de notre équipe puisque nous serons présents le mercredi 24 novembre sur le stand SCEREN/CNDP (Centre National de la Pédagogie) au salon de l’éducation. Venez-nous retrouvez pour échanger sur l’attention, la pédagogie, l’art, la culture… et ce que peut être et devenir UJUO !

Expérimentons la mutualisation des regards

J’animerais demain – mardi 6 juillet – avec Ivan Sigg un atelier :
« Expérimentons la mutualisation des regards » cet atelier est un prolongement du site Internet Un Jour Une Oeuvre qui propose de recueillir les regards des visiteurs sur les oeuvres publiées régulièrement.

Il n’y a pas d’INTERÊT à regarder une oeuvre d’art, il y a juste la possibilité d’ ETRE en s’autorisant à VOIR SANS SAVOIR. Avec UJUO il s’agit d’une expérience de la réalité par la perception, une expérience du non-savoir et du non-agir qui, par une ATTENTION TOTALE, permet à la réalité, et donc à l’être, de surgir toujours neufs. Il ne s’agit pas de mesurer, de comparer, de juger, de s’identifier ou de rejeter, il s’agit de se découvrir et d’apprendre d’instant en instant, de décréter la liberté maintenant.

Cet atelier se déroulera en deux sessions d’une heure le 6 juillet entre 14h et 16h, nous y tenterons des liens entre ce travail d’attention et le développement des logiciels libres.

Rencontres Mondiales

Les 11ème Rencontres Mondiales du Logiciel Libre se tiendront du 6 au 11 juillet 2010 à Bordeaux. Au delà des thèmes techniques classiques, les RMLL 2010 proposent les thèmes « Développement durable » et « Accessibilité et handicap » qui seront les thèmes fils rouges de l’évènement, ainsi que les thèmes « Loisirs, Culture, Arts et Libre Diffusion », « Sciences, Éducation et Éducation Populaire », « Entreprises et Logiciel Libre » et « Collectivités, Administrations et Politiques Publiques ».

J’aurais le plaisir d’animer un atelier avec Ivan Sigg, « Expérimentons la mutualisation des regards » cet atelier est un prolongement du site Internet Un Jour Une Oeuvre qui propose de recueillir les regards des visiteurs sur les oeuvres publiées régulièrement.

Il n’y a pas d’INTERÊT à regarder une oeuvre d’art, il y a juste la possibilité d’ ETRE en s’autorisant à VOIR SANS SAVOIR. Avec UJUO il s’agit d’une expérience de la réalité par la perception, une expérience du non-savoir et du non-agir qui, par une ATTENTION TOTALE, permet à la réalité, et donc à l’être, de surgir toujours neufs. Il ne s’agit pas de mesurer, de comparer, de juger, de s’identifier ou de rejeter, il s’agit de se découvrir et d’apprendre d’instant en instant, de décréter la liberté maintenant.

Cet atelier se déroulera en deux sessions d’une heure le 6 juillet entre 14h et 16h, nous y tenterons des liens entre ce travail d’attention et le développement des logiciels libres.

L’ile du toupet

Mon ami Ivan Sigg vient de publier son troisième roman !

Le flyer de promotion raconte ceci : « De 1950 à nos jours, du Finistère à Manhattan et de Physiopolis à Bali: un cargo qui s’échoue et bouleverse une île en la coupant en deux, quatre hommes et une femme qui vont repeupler ce désastre avant de succomber au Radon, un couple de lapins doués de parole qui ne pensent qu’à s’encoigner, un champ magnétique à la puissance phénomérique, un secret planétaire sur le point d’être dévoilé à l’ONU… Et si le sort de l’humanité reposait entre les incisives d’une tripotée de rabbits (du latin cuniculus = lapin)?

Roman à tiroirs, réflexion décomplexée sur la création littéraire, où l’auteur se met parfois en scène aux côtés de ses personnages, L’île du toupet s’impose comme un délire littéraire aux divers niveaux de lecture. Humour, absurde, audace, trois ingrédients d’une potion foutraque qui pulvérise les portes de l’imaginaire. Avec ce conte moderne, Ivan Sigg signe une œuvre à la fois surprenante et «jubipoilante« qui ne ressemble à rien de connu. Mariant mystère, poésie, grivoiserie, étude de mœurs et physique des plasmas, les aventures insulaires de cet OVNI littéraire vont vous décoiffer de façon durable (de lapin). »

A découvrir chez Publibook : http://www.publibook.com/boutique2006/detail-5021-PB.html

Histoire de Crobards

Plus compliqué que je ne le pensais d’illustrer un article ou un dossier d’un petit crobard…

L’histoire d’un croquis d’Ivan Sigg est contée ici

http://www.deliciouspaper.com/blog/crobards-de-lillustration-mediapart

Art Postal

art-postal-ivan-sigg-2009-800

C’est arrivé par la poste, emballé délicatement dans un plastique transparent par la poste des Etats-Unis qui en a oublié d’oblitérer le timbre.

Une carte postale d’un autre genre expédiée par mon ami Ivan.

Merci !

Un Jour Une Oeuvre en direct

alexis-ujuo-palais-tokyo

Ce jeudi 10 septembre 2009, l’équipe d’Un Jour Une Oeuvre accueillait une nouvelle recrue au Palais de Tokyo !

Ne manquez pas les retours d’Ivan et Spei sur la visite, ils sont ici.

Et ne manquez surtout pas la prochaine édition qui se déroulera au mois d’octobre en indiquant votre préférence sur le doodle qui est ouvert ici.

Au plaisir de vous rencontrez, et en attendant de lire votre regard sur Un Jour Une Oeuvre !

Un Jour Une Oeuvre (1 an)

Les superbes photographies de Sylvie Le Bars m’ont données envie de faire un petit article illustré sur le premier anniversaire du site Internet Un Jour Une Oeuvre. Pour fêter cette première année, nous avions rendez-vous pour une cinquième session d’Un Jour Une Oeuvre en direct, au musée Eugène Delacroix.

Spei nous le raconte : « […] Bon, revenons au sujet du jour. La visite du musée national Eugène Delacroix, sis au 6 rue de Furstenberg, Paris 6ème arrondissement. Quatre personnes qui débarquent et qui causent dans un petit musée, ça ne passe pas toujours inaperçu, voire, ce n’est pas forcément toléré. Grâce à Janick, que je remercie au passage, agent d’accueil au musée de son état et amie d’Ivan, nous avons eu le privilège exceptionnel de pouvoir passer du temps devant des œuvres de Delacroix. […] » la suite est ici : http://www.speigallery.com/post/2009/06/10/UOJO-en-direct.

Une visite avec partage des regards, suivi d’un resto ou nous avons échangé sur la suite du site… Quelques petites nouveautés en attendant les grandes évolutions du projet !

Vous pouvez être informé des nouvelles publications, les oeuvres et les regards en suivant Un Jour Une Oeuvre sur Twitter : http://twitter.com/ujuo et/ou sur FaceBook : Un Jour Une Oeuvre sur FaceBook

Vous avez des idées pour faire évoluer le projet ?

Partagez les avec nous !

Un Jour Une Oeuvre

bandeau-ujuo

Quelques contributeurs du site Un Jour Une Oeuvre (http://unjouruneoeuvre.eu) se sont réunis le mardi 28 avril pour échanger sur le projet. A l’ordre du jour, évolutions du site Internet et possibilité de développement du projet au delà de l’Internet : poursuite des rencontres « en direct » et publication papier.

Au chapitre « évolutions du site » :

  • quitter le fond noir afin de montrer que l’on ne se trouve pas dans une galerie mais dans un espace de travail
  • le slogan du site : « Offrez votre regard » sera complété par une phrase : « Participez à la construction collective d’un regard »
  • Un mode d’emploi simple sera ajouté dés la première page : 1-regarde 2-dis nous ce que tu vois (10′) 3-regarde les regards des autres 4-à demain !
  • La première page du site sera revue afin de présenter :
    • l’oeuvre sur la gauche (si possible plus grande avec une possibilité de zoomer)
    • l’espace de saisie du regard sur la droite
    • Un lien en dessous permettra d’accéder aux autres regards
  • La seconde page présentera :
    • l’oeuvre
    • le cartel minimaliste habituel
    • les regards déposés
  • Les autres pages du site permettront de présenter :
    • le mode d’emploi avec un peu plus de détail : il n’y a pas de jugement, c’est ce que tu vois et non ce que tu penses, cela ne prend pas plus de 10 minutes…
    • les témoignages permettront d’exprimer ce que cet exercice d’attention produit, la richesse de cette mutualisation des regards…
    • une recherche permettra de revenir sur les regards passés
    • une rubrique actualités
    • une rubrique publications

Au chapitre « possibilité de développement » :

  • poursuite des rencontres « en direct » en profitant de la rubrique « actualités » pour élargir le public participant
  • sollicitation de contributions spécifiques auprès de…
  • projet de publication papier :
    • utilisation du site http://issuu.com/ afin de permettre de feuilleter en ligne la version pdf de la publication des regards
    • passage au papier ?