Revenu de Base

cropped-cropped-logo-eci-ubi-eifbi-e1360146062209Une Initiative Citoyenne Européenne pour le Revenu de base inconditionnel a été lancé le 14 janvier 2013. Si elle remporte 1 million de signature dans moins d’un, alors la Commission Européenne devra étudier en profondeur l’initiative au Parlement en auditionnant le comité des citoyens organisateurs.

J’ai déjà abordé ici et ici pourquoi il me semble indispensable de mettre en place au plus tôt un revenu de base.

Aussi, je vous encourage à soutenir cette initiative : https://ec.europa.eu/citizens-initiative/REQ-ECI-2012-000028/public/index.do

Attention : s’agissant d’une procédure officielle, une information sur votre identité sera demandée afin de permettre de s’assurer qu’une même personne ne signe pas plusieurs fois.

Plus d’information sur le site officiel de l’initiative : http://basicincome2013.eu/

Revenu de Vie

Le Centre des Jeunes Dirigeants a publié en novembre 2011 Objectif Oikos, un livre blanc pour mettre l’économie au service de la vie. Ce livre blanc contient 12 propositions pour 2012 destinées à interpeller les candidats à l’élection présidentielle.

Parmi ces propositions, la mise en place d’une allocation universelle (un revenu de vie), une allocation versée à toute personne sans conditions.

Finalement, en termes de redistribution, nous proposons de réaliser enfin la grande synthèse de tous les mécanismes hérités de décennies de mise en place de l‟État-Providence. Remplaçons l‟accumulation actuelle de mécanismes partiels par un outil unique, simple et efficace, dont le fonctionnement est compréhensible par tous. Donnons à chacun, sans aucune condition, les moyens minimaux d‟une existence digne. Le principe de cette redistribution rénovée est simple : que chacun reçoive selon ses besoins vitaux ; que chacun contribue selon ses capacités.
Nous proposons ainsi que chaque adulte reçoive une somme de 400 euro tous les mois, la moitié pour les mineurs. Cette allocation universelle (AU), inconditionnelle, versée systématiquement à chacun, de la naissance à la mort, est le meilleur moyen d‟éliminer tout risque d‟extrême pauvreté. La quatrième partie précise comment nous envisageons de mettre en œuvre cette proposition.
La misère n‟est pas tolérable. Éradiquons-la, maintenant !

Une nouvelle occasion de vous encourager à signer l’appel pour le revenu de vie !

Et de prendre connaissance de quelques éléments d’informations :

De la monnaie…

La théorie relative de la monnaie de Stéphane Laborde explicite l’histoire de la monnaie depuis sa création jusqu’à nos jours et propose une nouvelle approche pour la création monétaire.

Le système monétaire 1.0, est celui à valeur de référence, l’or par exemple. Dans ce système la quantité physique d’or disponible défini la masse monétaire. Le manque de transparence dans la création de la monnaie et à propos de la quantité d’or disponible a conduit à des créations abusives de monnaie ou des raréfaction alors même que des échanges auraient été possibles entre les acteurs économiques.

Le système monétaire 2.0, est celui de l’argent-dette. La création de monnaie se fait par endettement d’un premier acteur, les banques, ce qui va permettre à d’autres acteurs économique de s’endetter auprès de ce premier. Cette inégalité dans la création monétaire favorisant une catégorie d’acteurs économiques au détriment de tous les autres conduit aux dysfonctionnements faisant notre quotidien et devenant criant à chaque «crise».

La solution a ces problèmes de références arbitraires ou d’inégalité devant la création monétaire est apportée par l’auteur par la proposition de mise en place d’un système monétaire 3.0. Dans le système monétaire 3.0, la création monétaire est continue et elle est distribuée entre tous : elle ne privilégie donc pas un acteur par rapport à un autre. Ce système exige une transparence dans la quantité de monnaie en circulation et dans la quantité de monnaie créée chaque année. Cette quantité est fixée en regard de l’espérance de vie, par exemple 5% pour une espérance de vie de 80 ans.

Dans le système 3.0, on ne peut prêter que ce que l’on a, et le taux d’intérêt ne peut en aucun cas être supérieur au taux de création de monnaie. Ceci semble une évidence puisque, dans le cas contraire, il n’y aurait pas assez de monnaie en circulation pour rembourser tous les prêts (capital + intérêt).

L’auteur propose alors deux approches pour une mise en place immédiate de ce système à dividende universel, ou à revenu d’existence.

Simple et efficace, cet ouvrage est à recommander à tous ! Vous pouvez le trouver sur : www.creationmonetaire.info

 

Mise à jour juin 2011 : sortie de la version 2.0