Great by Choice

Lire est une bonne façon de découvrir de nouvelles approches, de comprendre les clés qui font les organisations qui fonctionnent mieux et qui durent. C’est en lisant le dernier ouvrage de Jim Collins, Great by Choice que je me suis dit qu’il serait utile de partager ces lectures et d’encourager ainsi à un peu d’auto-formation.

C’est ce que je vais proposer ici chaque mois. Un livre qu’il me semble utile de lire pour…

Le livre de ce mois, Great by Choice, est utile pour comprendre et mettre en pratique d’autres approches de management. Il démontre par l’étude de centaines de cas comment ces approches sont particulièrement utile dans les périodes d’incertitudes.
Les recommandations qui en découlent : fanatic discipline, empirical creativity, productive paranoïa et level 5 ambition rappelleront bien sur beaucoup de choses aux adeptes du Toyota Way et du lean.

Cet ouvrage est un complément de l’ouvrage précédent que j’avais évoqué, De la performance à l’excellence : Devenir une entreprise leader, dans cet article : Management et Outils Informatiques au service de la Performance Durable.

Global Day of Coderetreat 2011

J’ai participé aujourd’hui au Global Day of Coderetreat !
Il était organisé à Bordeaux par Okiwi et Arpinum.

Les règles de cette « retraite » sont simples :

  • coder en binôme
  • sessions de 45 minutes sur un seul et unique problème pour la journée,
  • après chaque session, l’ensemble du code produit est supprimé,
  • une rétrospective permet de partager les enseignements de la session,
  • et de nouvelles règles sont mises en place.
Le problème de cette journée était le jeu de la vie.
Les premières règles étaient de respecter les principes de base de l’Extreme programming :
  • les tests passent (oui on fait du TDD)
  • ne pas se répéter (DRY)
  • le code doit inclure l’intention du développeur
  • il faut minimiser les éléments
Les règles suivantes imposaient le ping pong ;-), puis pas de type primitif et les règles imposées lors de mon départ était pas de If… (un peu forcé le départ il est vrai tant j’aurais voulu poursuivre l’apprentissage… Mais ma fille arrivait en train, pas question de la rater à l’arrivée 😉 )
Chaque challenge apportent son lots d’apprentissages de pratiques extrèmement utiles pour produire un meilleur code.
Au niveau des langages utilisés, il n’y avait pas de limite ce qui m’a permis de tester l’implémentation du jeu de la vie en Java, Python et même en HTML, CSS, Javascript et de découvrir que l’on peut faire des tests unitaires avec casperjs d’une façon très élégante (merci Thomas) ! Certains en ont profité pour tester des langages qu’ils ne connaissaient pas (et dont je ne connaissais même pas l’existence 😉 ).
Une journée vraiment passionnante qui a fini de me convaincre qu’Ayeba devait proposer, au delà des aspects humains, management et organisationnels que nous couvrons dans nos formations, des formations sur les pratiques de développement, et que les modalités de formation devaient prendre cette forme !
Merci à tous les participants, avec une mention spéciale pour Jean-Baptiste Dusseaut, excellent animateur de la journée.
Le hashtag est : #gdcr11

AgileTour Bordeaux 2011

L’équipe d’Okiwi, organisatrice de l’AgileTour Bordeaux 2011 vient de publier quelques vidéos des intervenants. Au delà de la sélection très partiale (;-) ) proposée ci-dessus, vous pouvez les regarder sur leur chaine YouTube.

Pour regarder l’expérience des billes rouges de Deming, c’est ici !

Faire son cinéma

Accepter et mettre en oeuvre un changement d’approche est souvent difficile pour chaque individu d’une organisation. Formation et accompagnement aide à comprendre les problématiques et à lever les incertitudes liées à ce changement.

L’externalisation de tout ou partie d’une activité fait partie de ces changements d’approches potentiellement traumatisants. Alors, pour apprendre comment cela se passe, quoi de plus parlant que de regarder une petite série ?

C’est ce que propose l’Outsourcing Institute avec la série The Transaction ! L’épisode 1 est en ligne, regardons ce qui se passe chez Kodak :

The transaction

Google Chrome

Le lancement de Google Chrome a fait couler beaucoup d’encre numérique. Ce « buzz » extraordinaire est l’apanage de certaines marques dont les partisans et les détracteurs se chargent de la publicité (cherchez par exemple Let’s Rock sur Google et vous verrez que l’on parle surtout du 9 septembre… et de ce qui se passait chez Apple ce jour là…).

Au delà de ce buzz (qui fait quand même rêver !), je voulais simplement revenir sur la bande dessinée qui explique ce qu’est ce nouveau navigateur Chromé, ce qu’il apporte etc…

C’est vraiment très bien fait ! Je vous en recommande la lecture (http://www.google.com/googlebooks/chrome/index.html) cela pourrait vous donner quelques idées pour une prochaine publicité, ou pour une formation, quelque soit votre domaine d’intervention !