Hacker à vendre…

Pas si facile d’acheter un hacker…

C’est pourtant ce que vous propose Hacker-Trade.com… Enfin, ce que propose Hacker-Trade aux clients dont le but à un sens (traduction approximative du très efficace no-nonsense clients).

Cela permettra à certains hackers de travailler en voyageant, ou de voyager en travaillant… Comme l’explique très bien Xavier Antoviaque, un des fondateurs du site dans son article.

Que vous soyez Hacker ou Client, vous pouvez faire acte de candidature sur le site…

 

 

La photo de une est de Flavio Takemoto

Coding Goûter

Connaissez-vous les Coding Goûter ?

Je viens de découvrir cela (merci Fred), il s’agit :

Le Coding Goûter est un rendez-vous mensuel où des enfants et leurs parents s’emparent de différents outils de programmations, des jeux et puzzles algorithmiques, des environnements de développements, des langages. Et comme c’est un goûter, on y mange  des gâteaux et des bonbons tout au long de l’après-midi !

Les premières éditions ont eues lieu à Paris et je suis impatient de voir cela arriver à Bordeaux !

Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture des articles de Julien Dorra sur le sujet.

(la photographie est également issue de cet article)

Global Day of Coderetreat 2011

J’ai participé aujourd’hui au Global Day of Coderetreat !
Il était organisé à Bordeaux par Okiwi et Arpinum.

Les règles de cette « retraite » sont simples :

  • coder en binôme
  • sessions de 45 minutes sur un seul et unique problème pour la journée,
  • après chaque session, l’ensemble du code produit est supprimé,
  • une rétrospective permet de partager les enseignements de la session,
  • et de nouvelles règles sont mises en place.
Le problème de cette journée était le jeu de la vie.
Les premières règles étaient de respecter les principes de base de l’Extreme programming :
  • les tests passent (oui on fait du TDD)
  • ne pas se répéter (DRY)
  • le code doit inclure l’intention du développeur
  • il faut minimiser les éléments
Les règles suivantes imposaient le ping pong ;-), puis pas de type primitif et les règles imposées lors de mon départ était pas de If… (un peu forcé le départ il est vrai tant j’aurais voulu poursuivre l’apprentissage… Mais ma fille arrivait en train, pas question de la rater à l’arrivée 😉 )
Chaque challenge apportent son lots d’apprentissages de pratiques extrèmement utiles pour produire un meilleur code.
Au niveau des langages utilisés, il n’y avait pas de limite ce qui m’a permis de tester l’implémentation du jeu de la vie en Java, Python et même en HTML, CSS, Javascript et de découvrir que l’on peut faire des tests unitaires avec casperjs d’une façon très élégante (merci Thomas) ! Certains en ont profité pour tester des langages qu’ils ne connaissaient pas (et dont je ne connaissais même pas l’existence 😉 ).
Une journée vraiment passionnante qui a fini de me convaincre qu’Ayeba devait proposer, au delà des aspects humains, management et organisationnels que nous couvrons dans nos formations, des formations sur les pratiques de développement, et que les modalités de formation devaient prendre cette forme !
Merci à tous les participants, avec une mention spéciale pour Jean-Baptiste Dusseaut, excellent animateur de la journée.
Le hashtag est : #gdcr11