Rencontres Mondiales

Les 11ème Rencontres Mondiales du Logiciel Libre se tiendront du 6 au 11 juillet 2010 à Bordeaux. Au delà des thèmes techniques classiques, les RMLL 2010 proposent les thèmes « Développement durable » et « Accessibilité et handicap » qui seront les thèmes fils rouges de l’évènement, ainsi que les thèmes « Loisirs, Culture, Arts et Libre Diffusion », « Sciences, Éducation et Éducation Populaire », « Entreprises et Logiciel Libre » et « Collectivités, Administrations et Politiques Publiques ».

J’aurais le plaisir d’animer un atelier avec Ivan Sigg, « Expérimentons la mutualisation des regards » cet atelier est un prolongement du site Internet Un Jour Une Oeuvre qui propose de recueillir les regards des visiteurs sur les oeuvres publiées régulièrement.

Il n’y a pas d’INTERÊT à regarder une oeuvre d’art, il y a juste la possibilité d’ ETRE en s’autorisant à VOIR SANS SAVOIR. Avec UJUO il s’agit d’une expérience de la réalité par la perception, une expérience du non-savoir et du non-agir qui, par une ATTENTION TOTALE, permet à la réalité, et donc à l’être, de surgir toujours neufs. Il ne s’agit pas de mesurer, de comparer, de juger, de s’identifier ou de rejeter, il s’agit de se découvrir et d’apprendre d’instant en instant, de décréter la liberté maintenant.

Cet atelier se déroulera en deux sessions d’une heure le 6 juillet entre 14h et 16h, nous y tenterons des liens entre ce travail d’attention et le développement des logiciels libres.

2 thoughts on “Rencontres Mondiales”

  1. Peux-tu juste rappeler pourquoi ça a un lien avec le logiciel libre ? A priori, ce n’est pas immédiat, non ?

    1. Tout à fait ! Cela n’a rien d’immédiat, et c’est bien l’objet de l’atelier.

      L’idée de départ de la mutualisation des regards est inspirée de la collaboration se produisant lors de certaines productions de logiciel libre. Et nous voudrions, après avoir expérimenté avec des acteurs du libre, voir si nous pouvons retisser des liens au delà de cette inspiration initiale.

Les commentaires sont fermés.