Une soirée agile avec le French Scrum User Group

Pour sa deuxième réunion, le groupe des utilisateurs français de SCRUM (le French Scrum User Group) avait choisi d’organiser un WorldCafé dans les locaux de l’EPITA.

Une quarantaine de participants pour cette soirée en deux parties.

Une première partie de restitution de l’enquête sur l’utilisation des méthodes agiles (vous pouvez consulter le questionnaire ici) dont les résultats seront publiés prochainement. Si les données statistiques ne sont probablement pas représentatives des entreprises dans leur totalité, les motivations pour aller vers l’agile et les difficultés sont des données qualitatives intéressantes. Au chapitre motivations pour aller vers l’agile, on trouve dans l’ordre : les possibilités d’intégrer le changement, la réduction des délais et des livraisons plus fréquentes, l’amélioration de la qualité, la motivation d’équipes. Pour les difficultés : les interactions avec d’autres entités de l’organisation, l’implication du management, les estimations et le planning, l’identification du Product Owner (tout en anglais…).

La deuxième partie était donc un WorldCafe consacré à SCRUM. Pour les familiers du BarCamp, le format est ressemblant avec des plus et des moins…

Contrairement à un BarCamp, nous n’avons pas fait de session de présentation « en trois tags » et c’est bien dommage… (chacun se présente par son nom suivi de trois mots en guise d’introduction)

La session de définition des sujets et leurs sélections est légèrement différente, puisqu’il y a eu tout d’abord proposition par la salle d’une quinzaine de sujets puis vote pour conserver les 4 sujets qui seraient abordés par quatre tables : Mieux que SCRUM ?, Contractualisation et SCRUM, Self-Organised Team et pour terminer Product Owner.

Sur chaque table une nappe en papier, des stylos pour écrire directement sur la nappe (et des petites choses à grignotées qui étaient bienvenues vu l’heure !) et trois-quart d’heure pour échanger sur le sujet.

Lors de la restitution à l’ensemble du groupe, on affiche la nappe au mur, un des groupes avait d’ailleurs dessiné une MindMap, pratique qui pourrait être suggérée pour les prochains événements (et reprise dans les barcamps ?). Les retours des différents groupes montraient des pratiques assez différentes de SCRUM et en particulier des rôles.