Un Jour Une Oeuvre

bandeau-ujuo

Quelques contributeurs du site Un Jour Une Oeuvre (http://unjouruneoeuvre.eu) se sont réunis le mardi 28 avril pour échanger sur le projet. A l’ordre du jour, évolutions du site Internet et possibilité de développement du projet au delà de l’Internet : poursuite des rencontres « en direct » et publication papier.

Au chapitre « évolutions du site » :

  • quitter le fond noir afin de montrer que l’on ne se trouve pas dans une galerie mais dans un espace de travail
  • le slogan du site : « Offrez votre regard » sera complété par une phrase : « Participez à la construction collective d’un regard »
  • Un mode d’emploi simple sera ajouté dés la première page : 1-regarde 2-dis nous ce que tu vois (10′) 3-regarde les regards des autres 4-à demain !
  • La première page du site sera revue afin de présenter :
    • l’oeuvre sur la gauche (si possible plus grande avec une possibilité de zoomer)
    • l’espace de saisie du regard sur la droite
    • Un lien en dessous permettra d’accéder aux autres regards
  • La seconde page présentera :
    • l’oeuvre
    • le cartel minimaliste habituel
    • les regards déposés
  • Les autres pages du site permettront de présenter :
    • le mode d’emploi avec un peu plus de détail : il n’y a pas de jugement, c’est ce que tu vois et non ce que tu penses, cela ne prend pas plus de 10 minutes…
    • les témoignages permettront d’exprimer ce que cet exercice d’attention produit, la richesse de cette mutualisation des regards…
    • une recherche permettra de revenir sur les regards passés
    • une rubrique actualités
    • une rubrique publications

Au chapitre « possibilité de développement » :

  • poursuite des rencontres « en direct » en profitant de la rubrique « actualités » pour élargir le public participant
  • sollicitation de contributions spécifiques auprès de…
  • projet de publication papier :
    • utilisation du site http://issuu.com/ afin de permettre de feuilleter en ligne la version pdf de la publication des regards
    • passage au papier ?

3 réflexions au sujet de « Un Jour Une Oeuvre »

  1. Le noir me manque, pour ce qu’il laissait la place à l’oeuvre et donnait à mon regard un espace reposant où à loisir mes mots en lettres blanches pouvaient s’inscrire.
    Le blanc me ramène au « formulaire » l’espace de travail et sa luminosité en fond me rend plus difficile la lecture des couleurs et des signes.

Les commentaires sont fermés.